Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 18:34

Voilà quelques jours que je suis rentrée de vacances... et je sais que certaines attentent mon billet sur mes vacances en général et mon expérience au camping en particulier !
J’avais une crainte, souvenez vous : “ Et si je rentrais dégoutée, fatiguée, affamée, ennervée...et déprimée ! "
Sur la route du retour, au fur à mesure que les kilomètres défilaient mon corps et ma tête se sentaient déprimés...
Déprimée de retrouver le ciel gris du Nord.

IMG 1223

Déprimée de retrouver le quotidien qui s’impose à moi à peine franchi le seuil de la porte d’entrée, Déprimée de constater que les pages de mon agenda se remplissent de RDV en tous genres aussi vite que je vous le dit...
Bref... Déprimée de rentrer !

J’aurais aimée rester 15 jours de plus en camping ! Oui Madame ! J’ai A.DO.RE. Le camping...

Qui l’aurait cru ?

En tout cas, pas mes proches qui pensaient que, dormir dans un sac, sur un matelas, n’était absolument pas fait pour moi, petite citadine qui n’envisage même pas l’idée de partir en vacances sans avoir le choix entre 3 paires de tongs la journée et 4 paires d'escarpins pour la soirée !

Pourtant... ces vacances ont mal commencées, j’vous raconte ?
Vendredi matin, jour du départ (prévu vers 21h). Anatole se réveille avec 40° de fièvre (t’es sûre ? Non, je ne retrouve plus le thermomètre ! Au moins 39° !).
 -“Anatole, bonne nouvelle, comme tu as beaucoup de température, tu vas rester avec maman, tu ne va pas au centre aéré aujourd’hui et tu vas m’aider !”
  Anatole est très heureux. Tellement heureux qu’il en oublie presque le pourquoi il est là, ici, présent avec moi ! Alors... Anatole, fait le fou, Anatole chante, Anatole danse, Anatole saute, Anatole se fait mal, Anatole re-saute, Anatole se refait très mal, Anatole hurle, Anatole saigne, Anatole a très très mal, Anatole a l’oreille ouverte et sa Maman l’emmène aux urgences.
 
IMG 1068
Anatole très courageux ressort avec le diplôme du courage et 5 points de suture.
C’est pas le tout, mais j’ai du boulot, moi, à la maison. Fini l’amusement !
On rentre.
Vendredi soir, 21h. Parents reposés, valises bouclées, voiture chargée, enfants attachés, vélo accrochés...un coup d’oeil entre adultes : “rien oublié ?”...
Hé, les enfants, on part à la tente !!!
Vendredi 22h, tout le monde dort, sauf mon homme (c'est préférable, il conduit).
Samedi, 2h du matin, la voiture commence à manquer de pêche... Une sensation... Rien de très grave, mais les voyants nous préviennent quand même (gentils les témoins lumineux!).
Elle sort du garage, tout à été vérifié, ça nous a couté cher, cela ne doit pas être très grave.
Samedi, 5h30 du matin. Je me réveille brutalement, nous sommes à l'arrêt sur le coté (super on est arrivé ?) de la route en pleine montagne (route de Laffrey, j'peux pas oublier son nom!), voiture en panne, plus de pêche, elle ne peut plus monter la cote. Anatole hurle de douleur, se plaint d'avoir mal au ventre et à la tête.
Samedi 6h. On décide de redescendre cette côte (ou cette descente!) et de nous rendre sur Grenoble quelques km en amont, il nous faut un garage et un médecin. Mais à 6h, un samedi matin, c’est pas gagné.
Nous faisons plusieurs garages. Ils sont tous fermés. Puis nous misons tous nos espoirs sur le grand garage Citroën de la région. Nous arrivons tout sourire, mais déchantons vite, une pancarte indique “garage exceptionnellement fermé ce Samedi 31 Juillet”. Ca s'appelle LA POISSE.
Samedi 8h. Enfin un garage Peugeot ouvert. Ils ne peuvent rien faire aujourd’hui, il faut revenir Lundi.
-"Ma chérie, nous allons commencer nos vacances par cette charmante ville qu'est Grenoble"
-"Non, pas question !" 

Justine, je pense à toi...tu m'avais proposé de l'aide au cas ou !!!


 En fait, nous avons deux problèmes... Anatole et notre voiture. Régler le plus urgent devient urgent...


Samedi 9h. Après 2 hôpitaux qui ne pouvaient pas examiner Anatole, il est enfin vu. Il a des plaques rouges sur les mains, sur les pieds et autour de la bouche. Finalement, une ’infirmière m’annonce qu’il a “juste” une angine et
le syndrome “pieds-mains-bouche” ! Ha bon, connais pas !!!

Nous quittons l'hopital, rassurés.
 
IMG 1074Au moins une affaire de réglée.
Samedi 10h. Nous appelons notre assurance, il faut immobiliser le véhicule dans un garage. Ok. Nous repartons au garage Peugeot. Ils nous gardent notre voiture. Nous la vidons entièrement et attendons un taxi. Celui ci vient nous chercher et nous conduit jusqu’à notre lieu de vacances.
 

IMG 1080
C 'est un peu la honte tout ce déballage ! Mais la situation est tellement inattendue !


Samedi 12h. Le taxi arrive. Il a 7 places, une remorque sans bâche, ni sangle et un porte vélo.
Samedi 14h, Nous arrivons au camping en taxi. Là, il faut recommencer, tout vider.
 
IMG 6941
Les enfants sont épuisés.


La tente se monte lentement mais surement. Nous avons sous-estimé la taille de celle ci. La pièce principale fait 10 m2 et 2 mètres de hauteur. Viennent s'ajouter de part et d'autre 3 chambres de deux personnes. Nous avons changé 3 fois sa position sur le terrain en 3 jours... le temps de trouver nos marques.

 
IMG 7865

 

Arrive le moment du couché presque inespéré après cette journée du vendredi bien chargée, cette nuit blanche pour certain et ce samedi assez fatiguant. Mais, à ce moment, nous nous apercevons qu'il nous manque un sac de couchage. Celui ci s'est envolé lors de notre transfert en taxi. Eliott se dévoue en me certifiant que la nuit il a toujours trop chaud. Eliott n'aura pas eu assez du drap et des serviettes de plage, il a eu froid. Dimanche, nous filons (à pied) acheter un nouveau sac.

 

Après des dixaines d'appels téléphonique et un changement de garage, notre voiture a  été réparée. Nous sommes allés la rechercher sur Grenoble le Samedi suivant soit une semaine après le début de cette histoire.

Les enfants ont mieux vécu que nous cette séparation et ont trouvé plutôt agréable le fait de ne pas trop bouger : tu parles : Exit les sorties culturelles ! Le bonheur. La PSP au bord de la piscine avec les copains c'est tellement mieux qu'en connaître un peu plus sur le Lac De Serre Ponçon !

Pour nous, le fait de "ne pas savoir", nous bloquait un peu dans nos projets. Ceci dit, une semaine sans voiture rien de tel pour se reposer.

 

Revenons à mon expérience de "campingneuse"...


Tout d'abord fréquenté un camping en montagne à 15 jours d'un ironman, (triahtlon longue distance : 3,8 km de natation, 188 km de vélo et 42 km de course à pied) je me suis sentie... très très peu musclée !


J'y ai trouvé ce que je n'avais jamais trouvé avant... un sentiment de liberté, du calme et un mode de vie que j'aime : vivre dehors  !


-Pas de ménage, ni de taches ménagère. Les hommes font la vaisselle, c'est la coutume.

-Pas de cuisine ou si peu, ou toujours la même chose... salades composées, omelette... hum !

IMG 4161

-Pas de tenue ultra féminine, tenue de situation : short !

-Pas d'accessoires superficiels, oublié les joulies BO ou le maquillage qui me fait belle, au camping, je peux être moche !

Au camping, la vie est au ralentie...

 


 

L'année prochaine, c'est une evidence pour nous, (surtout pour moi, je crois que je suis celle qui aura préféré ces vacances à tous points de vue) c'est camping obligatoire et pour un mois ! Qui croyait que 5 jours me suffiraient ?


PS : Nous n'avons pas bu l'apéro en tongs avec nos voisins et n'avons pas participé au concours de pétanque ! Mon homme n'a pas porté de marcel !

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Céline
commenter cet article

commentaires

Barbouille 06/09/2010 18:05


Et bien que de péripéties !!! Mais tu as eu l'air d'apprécier malgré ces "quelques" mésaventures. Il devait avoir du beau muscle à admirer soit dit en passant avec des finishers sur le terrain.


Céline 06/09/2010 19:37



OUi! que du beau muscle !


J'ai adoré ces vacances !!!



printempsmargot 04/09/2010 09:15


Ma fille a eu le PMB aussi elle pleurait en mangeant c'était horrible!! Comme quoi les vacances c'est pas que du repos...


Céline 05/09/2010 22:33



c 'est vrai.. mais nous nous sommes rattrapés après !



Vagabond 24/08/2010 20:11


Je n’ai pu m’empêcher de sourire largement à tout ce récit mouvementé,
Désolé ! Heu tout compte fait, pas vraiment ! C’était purement épique !!!
Sauf pour Anatole évidemment, le pauvre !
Un condensé très révélateur qui vous plonge des années en arrière avec les mêmes Galères vécues !
Comme quoi l’on à pas besoin de s’expatrier si loin pour connaître l’aventure !
Les vacances sont malheureusement toujours trop courtes !


Zobette 24/08/2010 13:43


eh ben après un début mouvementé, je suis contente que tu aies apprécié ces vacances au camping ! vivement l'année prochaine alors !


Céline 27/08/2010 09:29



OUi, vraiment, vacances réussies !



doriane 23/08/2010 13:35


Ouaaaaaou !!!! Quelles péripéties ! Moi, je serais devenue dingue ! J'imagine les filles crevées, 1 malade, la voiture en panne ! Ben dis moi t"es restée ZENNNN ?! Moi j'en aurais été incapable je
crois !
Dans tous les cas je vois que ça ne t'a pas empéchée de passer de bonnes vacances, c'est le principal ! A bientôt en soirée filles avé les tophes !
biz


Céline 27/08/2010 09:28



Oui les vacances furent excellentes malgré nos péripéties ! OUi je suis restée calme ; c'était les vacances, non !!!



  
montaine-couture-boutique-pochette 01montaine-couture-boutique-pochette 02montaine-couture-boutique-pochette 03montaine-couture-boutique-pochette 05montaine-couture-boutique-pochette 06

Archives